cop21

Leclimatchangeetnous.eu. Lundi 7/11/2017 - Le 4 novembre l’Accord de Paris est entré en vigueur. Convaincue que la recherche apportera des solutions face aux enjeux climatiques, 

Ségolène Royal, Présidente de la COP21, a visité les laboratoires de l'Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), sur le site de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC), pour rappeler le rôle privilégié de la science dans l’accompagnement de la décision publique vers une société beaucoup plus sobre en carbone.

Au cours de la visite, les chercheurs, Hervé le Treut, Pierre Testor, Marion Lebrun, Jean-Louis Dufrenes, Eric Guyllardi, Catherine Jeandel ont présentés les outils et les applications de la recherche moderne en climatologie :

- Laboratoire LOCEAN sur l’étude du rôle de l'océan dans la lutte contre le changement climatique avec des sondes mobiles.

- Laboratoire de chimie permettant l'étude de la composition de l'océan, des glaciers et de l'air.

- Laboratoire de modélisation dont le projet NEMO utilisé dans le rapport du GIEC et qui fait le lien entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée en relation avec des PME et des start up.

- Présentation des projets pilotes permettant une meilleure gestion du risque climatique, une adaptation aux enjeux du changement climatique.

La Présidente de la COP21 a salué le rôle déterminant qu’a joué la communauté scientifique pour l’Accord de Paris :

- pour faire prendre conscience au monde des enjeux climatiques ;

- pour trouver les solutions innovantes de mise en œuvre de l’Accord de Paris ;

- l’éducation au changement climatique et le partage de la connaissance pour entretenir la mobilisation. La ministre s’est engagée à soutenir la création d’une École doctorale fédérative sur les sciences du climat et la proposition de solutions.

La ministre a signé avec Jean Jouzel une convention de financement de l’initiative « Train du Climat » qui repartira sillonner la France en 2017 et 2018 pour sensibiliser à la lutte contre le changement climatique.

 

Marrakech, le 6 novembre 2016   

Ségolène Royal réunit le Bureau de la COP pour préparer la COP de l'action à Marrakech

Ségolène Royal, présidente de la CoP21, a réuni pendant deux heures le Bureau de la COP à la veille de l'ouverture de la COP22, en présence de M. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères du Maroc et futur président de la CoP22 et de Mme Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la CCNUCC.

Le Bureau réunit les représentants de chacun des groupes régionaux des Nations Unies ainsi que les présidents des organes prévus par la CCNUCC, pour le conseil scientifique et technologique (SBSTA en anglais), pour la mise en application (SBI), ainsi que le Groupe de travail spécial de l'Accord de Paris (APA).

Cette réunion du Bureau a permis de passer en revue les préparatifs de la CoP22 qui se présente sous les meilleurs auspices. Ségolène Royal a rappelé que 100 Parties avaient ratifié l'Accord de Paris à ce jour, représentant près de 70% des émissions mondiales. Il fallait désormais se placer sous le triptyque de l'urgence, de la justice, et de l'efficacité climatiques. Marrakech va incarner cette attente forte en étant la COP de l'action.

 

Point de repère :

L'Université de Bretagne Occidentale (UBO) à la COP22 à Marrakech

Lors de la COP21, l'UBO avait soutenu le projet du Portail energiesdelamer.eu en mettant à notre disposition les moyens vidéos pour créer un studio permanent et recevoir les acteurs des énergies de la mer à la Galerie des solutions. 

Puisque nous évoquons de Jean Jouzel, c'est l'occasion de rappeler, qu'il avait ouvert les travaux à la fois d’EURASC et de SAFER SEAS dans le cadre d’une séance introductive commune aux deux évènements, le mardi 27 octobre 2015 et qu'à cette occasion il s'était vu remettre la médaille « Leonardo da Vinci » 2015 qui constitue la plus haute distinction de l’Académie Européennes des Sciences. 

L’IPSL est une fédération de 9 laboratoires en région parisienne, rassemblant plus de mille chercheurs, enseignants-chercheurs, techniciens, ingénieurs ou étudiants, travaillant sur les thématiques du climat et de l’environnement global de la planète.


Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/